Pourquoi elle est accro beauté
« J’aime les cosmétiques. Je crois que j’ai essayé toutes les gammes sur le marché, de celles vendues en pharmacie aux marques haut de gamme, et même celles offertes par les médecins. De A à Z. Avec Erasa, je croyais que j’avais brisé la pompe de la bouteille, ou qu’elle était bouchée. Mais non, pour la première fois de ma vie, j’avais épuisé un produit. Ça ne m’était jamais arrivé auparavant. »

Son amour d’Erasa
« À ma quatrième semaine d’utilisation, je n’en croyais pas mes yeux. Il se passait quelque chose, quelque chose de beau. Je constatais que mon mélasme s’était atténué, mes pores étaient resserrés et mon teint était plus uniforme; mon visage était différent. Et c’est là que je me suis dit : “Il faut que je rencontre les créateurs de ce produit”. » 

Son rôle de directrice de la création
« Pour notre première rencontre, Jules, notre chimiste, m’a invitée au laboratoire. Nous nous sommes découvert des atomes crochus et je suis devenue directrice de la création. Il n’y a rien de mieux que de réellement aimer le produit dont on parle en entrevue. Je ne me suis jamais retrouvée dans cette situation. Et j’ai vraiment l’impression de savoir ce dont les femmes ont réellement besoin. Chaque produit doit avoir ses propres mérites et ses propres résultats incroyables, comme le sérum. Autrement, ça ne vaut pas le coup. Il doit s’agir d’une innovation. »

Sa victoire sur l’insécurité
« Il y a certaines choses que je ne peux changer au sujet de mon apparence et je ne devrais pas le prendre personnellement. Je suis ainsi, nous sommes tous nés comme on est; je l’ai accepté. Le problème, c’est que j’étais très consciente de mon mélasme. Lorsque je rencontrais quelqu’un dans la rue, je pensais toujours : “oh, il fixe mon mélasme”. Je ne pouvais m’en empêcher. J’étais gênée. Maintenant, [grâce à Erasa], il est disparu à 85 %. Et si j’applique un peu de fond de teint ou de cache-cernes, le tour est joué. »

Un maquillage parfait
« Mon conseil : toujours vous maquiller à une fenêtre, et avec un miroir grossissant. Je me sens mal quand je vois une femme dont le maquillage est mal fondu, et qu’on voit une démarcation. Si elle s’était maquillée à la lumière naturelle, ce ne serait pas arrivé. »

L’atout du Canada
« Pour moi, Muskoka, c’est le paradis, avec des moustiques. J’ai voyagé partout dans le monde et c’est mon endroit préféré. J’ai visité tous les continents, de nombreuses îles, toute l’Asie, Muskoka est toujours ma destination préférée. J’aime la vie au bord d’un lac, la luxuriante végétation, le temps est parfait pour moi. J’y vais chaque été avec ma famille et j’ai hâte à ce moment toute l’année. »

Fontaine de Jouvence

Le sérum Erasa allie des anti-inflammatoires et des protéines productrices de collagène à un mode d’administration avant-gardiste. Ajoutez à ça le concentré breveté XEP-30 de la maison et des neuropeptides atténuateurs de rides et voilà des résultats comparables à une version légère du Botox.

MAGASINER MAINTENANT