text.skipToContent text.skipToNavigation

Tous nos magasins sont maintenant ouverts! Magasinez aisément et en toute sécurité grâce à la cueillette côté trottoir, aux rencontres virtuelles, aux achats par téléphone et plus. | EN SAVOIR PLUS

Canadian skateboarders show off their skills—and style—in summer’s laid-back looks Les rouliplanchistes canadiens montrent leur talent – et leur style – vêtus des looks décontractés de l’été

The playground is open, and Canadian skateboarders are leading the way. We collaborated with members of Bliss Skateboard Shop and other skaters to bring summer’s skateboard-inspired style to life, while sharing their love for the subculture, what skating has taught them, the importance of diversity in the sport, and more. Le terrain de jeu est enfin ouvert et les rouliplanchistes canadiens tracent la voie. Nous avons collaboré avec des membres de Bliss Skateboard Shop et d’autres planchistes afin qu’ils donnent vie au style estival inspiré de cet art de vivre, tout en partageant leur amour pour la sous-culture, ce que la planche leur a appris, l'importance de la diversité dans le sport et davantage.

“Skateboarding is one of the most concrete teachers, no pun intended, that I've had in life. Because when you think about us learning tricks, that takes so long, and even when you can do them, you still can't really do them. It's just that repeating something over and over again until you get it right. Commitment is another thing too. If you don't commit to something, you're going to get hurt, like it's been tested. That's what skateboarding has taught me, it's taught me commitment, it's taught me repetition works. If you apply those two things to life, you can be very successful, I think.”
—Nathaniel Dean
« La planche à roulettes est l’un des meilleurs profs que j’ai eus de ma vie. Ça prend tellement de temps d’apprendre des figures! Et même quand tu arrives à en faire, tu ne deviens pas expert pour autant. Il s’agit de répéter sans cesse la même chose pour réussir. L’engagement est important aussi. Si tu n’es pas prêt à employer les efforts nécessaires, tu vas te blesser. C’est ce que la planche m’a apporté. Elle m’a enseigné l’engagement et la répétition. Si vous mettez ça en application, vous connaîtrez beaucoup de succès, je pense. »
- Nathaniel Dean

“Skateboarding is both anti-establishment and mainstream now, which is bittersweet. Today, we see skateboarding represented in things like the Olympics and high fashion, this exposes people to the joys of skateboarding while offering skaters way more opportunities. That being said, the subculture will always exist, there will always be core skaters who skate just to skate, because they love it, not to compete or make money. DIY spots will always be made, streets and pools will always be skated, and no matter where skateboarding goes from here the best parts of it will always be there.” —Dana Alwazani « La planche est à la fois antisystème et grand public maintenant, ce qui est agréable et désagréable. De nos jours, on la retrouve autant aux Jeux olympiques qu’en haute couture. Les gens découvrent ainsi les joies de la planche, tandis que les planchistes peuvent explorer davantage de possibilités. Ceci étant dit, la sous-culture existera toujours, il y aura toujours des planchistes qui rouleront juste pour le plaisir, parce qu'ils aiment ça, et non pour faire de la compétition ou gagner de l'argent. Il y aura toujours des rampes de fortune. Des mordus rouleront toujours dans les rues et les piscines. Quelle que soit la direction que prendra la planche, ses meilleurs éléments seront toujours là. » - Dana Alwazani

“I truly believe that I was meant to be where I am today and where I am going. I feel that I was blessed with this responsibility. I didn’t open the shop because I wanted to [be the first Black woman to own a skate shop in North America.] I opened it to fill a void and I didn’t realize what I was doing or how much of an impact it would be to so many. Really, I’m using the shop to give back to the community here in Windsor.”
—Sasha Senior, Owner, Bliss Skateboard Shop
« Je crois sincèrement que j'étais destinée à être là où je suis aujourd'hui et là où je vais. J'ai le sentiment d'avoir été bénie par cette responsabilité. Je n'ai pas ouvert la boutique parce que je voulais [être la première femme noire à posséder une boutique de planches en Amérique du Nord], mais pour combler un vide et je n'ai pas réalisé ce que je faisais, ni l'ampleur de l’impact. Vraiment, j'utilise la boutique pour redonner à la communauté ici à Windsor. »
- Sasha Senior, propriétaire de Bliss Skateboard Shop

“[When you’re skateboarding,] you're feeling the wheels, feeling the bumps on the road, feeling the wind. It's just like you can be right there on your board and literally it's impossible to think about other shit sometimes. It's like I can be feeling a type of way, not feeling good or just thinking too much or something, and it's like after I go skate I feel completely clear headed and like I can do whatever I have to do, or just feel more chilled out. It's like medicine.” —Devan Predas « [Quand tu fais de la planche à roulettes,] tu sens les roues, tu sens les bosses sur la chaussée, tu sens le vent. Dans le fond, tu es là sur ta planche et c’est presque impossible de penser à autre chose parfois. Des fois, je peux me sentir d’une certaine façon ou ne pas me sentir bien, ou encore, je suis trop dans ma tête. Et après avoir roulé, j’ai l’esprit plus clair. J’ai l’impression que je peux faire tout ce que j’ai à faire, ou que je suis plus détendue. C'est comme un médicament. » -Devan Predas

“The skateboard forms to my feelings and desires each time I get on it. if I just want to go for a casual cruise, I can. If I want to be goofy, I can. If I want to get risky, I can. It's a conduit of your desires. It can be a dance, a sound, a sport, an artform at any given time.” —Joel Watamaniuk « La planche à roulettes s’adapte à mes émotions et à mes désirs chaque fois que je monte dessus. Si je veux juste rouler, je peux. Si j’ai envie de déconner, je peux. Si je veux prendre des risques, je peux. C'est un véhicule de vos désirs. Il peut s'agir d'une danse, d'un son, d'un sport, d'une forme d'art à tout moment. » -Joel Watamaniuk

“People can express themselves through skateboarding. Whether it’s through their clothes or skate style, or the designs of their boards, stickers, and grip tape, it shows each person’s individuality and personality. I make my own style. I can show off my determination, perseverance, and courage to do the “impossible”. Nothing’s ‘impossible’ if you put your mind to it.” —Ethan Letourneau « Les gens peuvent s'exprimer à travers la planche à roulettes. Que ce soit grâce aux vêtements ou au style de pratique, ou encore les motifs sur la planche, les autocollants et la bande antidérapante. Autant d’éléments qui démontrent l'individualité et la personnalité de chacun. Je crée mon propre style. Je peux montrer ma détermination, ma persévérance et mon courage à réaliser “l’impossible”. Rien n'est “impossible” si on y met la volonté. » -Ethan Letourneau

“Skateboarding is all about expressing yourself and not being confined to any rules. We’re always looking for what’s new and nice looking, and the fashion industry is innovative and fast-paced, so they mesh well in that sense. I believe [the fashion industry is drawn to] the individualism—skaters experimenting, literally ruining clothes, having to get new clothes all the time. I feel like skaters definitely have a good approach to that, they find the good stuff and can influence a lot of people just based on how they carry themselves.” —Stafhon Boca « La planche consiste à s'exprimer et à ne pas être soumis à des règles. Nous sommes toujours à la recherche de ce qui est nouveau et beau, et l'industrie de la mode est innovante et dynamique. Donc les deux se complètent bien dans ce sens. Je crois que [l'industrie de la mode est attirée par] l'individualisme - les planchistes qui expérimentent, qui abîment littéralement leurs vêtements, qui doivent en acheter de nouveaux tout le temps. J'ai l'impression que les planchistes abordent bien la question, ils trouvent les bonnes choses et ils peuvent influencer beaucoup de gens par la façon dont ils se comportent. » —Stafhon Boca